• Apres un trajet fait de looooongues heures d'attente (et un passage par l'Iceland, quand meme), me voilà à la mason, entourée, ravie d'être ici. L'air des Vosges sent bon!

    En général on fait un bilan à la fin d'une expérience comme celle-là. Du coup, je ferais ça cet été, si ça vous intéresse! 


    1 commentaire
  • Ouh, le retour à la réalité du temps gris, couvert, pluvieux et relativement frisquet est un peu difficile! 

    Non, je ne suis pas encore de retour en France. Je me balade dans le nord-est des USA, c'est sympa comme tout, mais qu'est-ce que ça caille! 

    La cabane à sucre, dimanche dernier, était bien sympa. La tire du sirop d'érable sur la (fausse) neige, mais neige quand même, était très intéressante (et très bonne). C'était aussi étonnant de voir les érables reliés entre eux pour tirer le maximum de sirop... 

    Après ça, on a été de nouveau se promener dans Québec City, qui est une très jolie ville. La citadelle a un gazon pas trop envahi par les insectes, juste parfait pour une petite sieste au soleil (on a accusé la montée de glucose dans le sang pour ce somme, mais si ça se trouve c'était juste qu'on était un peu fatiguées hein). Bref, on a descendu et monté des tas de marches, on s'est baladées le long du fleuve, c'était une très bonne journée. 

    Le lendemain, on a fait la route pour retourner à Montréal, le long du Chemin du Roy. A faire en vélo apparemment. Et puis la vieille ville de Montréal, sous la pluie battante... 

    Mardi, journée en train. Et puis récupérer Laetitia, qui avait été à Washington DC toute la journée. On a pu loger chez quelqu'un qui a un gigantesque appartement dans l'Upper East Side, la grande classe.. 

    Mercredi, récupérer la voiture de location, et direction Boston, en passant par Cape Cod. L'océan de l'autre côté, c'est fait aussi =) - J'ai fait des grands coucous, j'espère que vous les avez vu sur la berge d'en face.. 

    Jeudi, nous avons visité Plimoth Plantation (qui est un éco-musée en gros, présentant la première décade après l'arrivée des pilgrims sur le continent, et la vie des indiens du coin), le Mayflower II (tout petit...), l'USS Constitution à Boston (en travaux). Une très bonne journée, très culturelle pour le coup. 

    Vendredi, on a passé la matinée près d'un joli phare dans le Maine. Et puis on voulait aller à Montréal... Mais le Vermont était si joli qu'on a changé nos plans. On a donc passé deux nuits près des Green Mountains, à se balader (en forêt!! c'est possible parce que c'est sans marécage dans le coin!!), profiter de la piscine, du réservoir d'eau pas loin, et éviter les orages. Pas aussi impressionnants que dans le sud, les orages : la maison de tremble pas.

    Du coup hier on a fait la route pour aller jusqu'aux chutes du Niagara. Impressionnantes, même si pas trop hautes. Par contre, ça caille et il pleut, on s'est demandées si on n'était pas en dessous par erreur... On va encore en profiter un peu cette après-midi. 

    Pour la suite du programme, 2 jours près du lac Erie, 2 jours près de Lancaster, 3 jours à New York et ce sera à peu près tout. =) 

    J'essayerai de mettre quelques photos un de ces jours! 


    votre commentaire
  • Les au revoirs en Louisiane, c'est fait. Plus de "I love you madame" à entendre dans les couloirs...

    J'ai pris l'avion et passé une trés courte nuit à New York mercredi soir. 

    Jeudi, on a pris le train (Adri et moi) pour le Canada. L'Amirondak roule pendant 10h le long de l'Hudson, des lacs, des forêts, c'est top. On a mangé une poutine jeudi soir. On s'est baladées longuement dans Montréal. 

    Vendredi, on a eu toutes les peines du monde à louer une voiture. Et puis on s'est baladées : marché, villages dans la route des cantons de l'est, québec city... On s'est pas mal perdues parce que le GPS a décidé que non finalement, le canada il ne le couvrait pas. Ciri nous a rejoint tard le soir, après avoir passé la frontière à pieds aux chutes du Niagara.

    Samedi on a fait pas mal de route, on a marché dans la vieille ville de Québec City qui est charmante avec son chateau et ses remparts, visité l'île d'orléans, monté dans les montagnes le long du saint Laurent, on sent que les caribous ne sont pas loin....

    Aujourd'hui on va visiter une cabane à sucre. 

    Lundi on redescend sur Montréal, et on prend le train mardi pour redescendre sur NY, je rejoindrai Laetitia là-bas. 


    1 commentaire
  • Les choses s'accélèrent et la voiture n'est toujours pas vendue... 

    Mais à part ça je suis presque prête, la classe est presque rangée, les papiers sont triés, les valises presque bouclées, la maison à ça d'être nettoyée,... Je prends l'avion mercredi soir pour NY, il me reste 2 nuits en Louisiane. Le départ arrive à belle allure...

    Mais j'ai pu vivre un chouette week-end encore : visite d'Alex et Rich (mes amis de Houston), avec qui on est allé faire un tour à Nouvel Orléans, passer 3h en compagnie des Dukes of Dixieland, un très bon groupe de jazz, sur un bateau à aube voguant sur le Mississipi. Un dernier tour dans Bourbon street, rouler la voiture de Félix de nuit, et le lendemain matin, un dernier tour sur les bayous de Pierre Part. Histoire de dire au revoir aux alligators et aux aigrettes. 

    Et puis l'après-midi, tablée surprise de crawfish chez Isabelle. 

    Ce matin c'était graduation en grandes pompes, et là on termine nos rangements... 

    J-2 en Louisiane 3 tortues présentées à ma classe. Elles n'avaient pas de nom mais appelons-les Zoé, Tina et Carapatte parce que voilà quoi. 

     J-2 en Louisiane Chez nous au collège, il y avait le match de basket de fin d'année, 3ème contre profs. Ici, c'est baseball, 4th grade vs teachers. Les profs ont gagné, bien sûr.   

    J-2 en Louisiane     J-2 en Louisiane Bonne compagnie et bonne musique, le tour sur le Natchez était bien sympa. 

    J-2 en Louisiane  J-2 en Louisiane Au revoir chers bayous... 

     

    J-2 en Louisiane  Une vraie tablée de crawfish! 

     

     J-2 en Louisiane même les profs devaient s'habiller en mode "graduation" aujourd'hui... 

     


    votre commentaire
  • La semaine passée, vendredi, l'école a organisé un "rallye". Ca faisait plus de deux semaines qu'on s'entrainait, avec les petits : slalom, course de vitesse, course en sac, en ballon sauteur... Tout ça par genre et par grade. Une journée à passer au soleil et à la chaleur, pour regarder tout le monde participer... 

    J - pas beaucoup

    Vendredi soir, concert des Celtic Woman à la Nouvelle Orléans. C'était top. 

    J - pas beaucoup

    Samedi et dimanche, week-end à Palmetto Island avec les collègues français d'un peu partout. On a vu des alligators de près et un racoon (un Meiko. Un raton-laveur, quoi - mais j'aime bien le mot "racoon"). (Les photos ne sont pas de moi - j'avais décidé de ranger l'appareil photo ce week-end, merci donc aux gens qui ont partagé sur FB).

    J - pas beaucoup  J - pas beaucoup  J - pas beaucoup  

    J - pas beaucoup    


    votre commentaire
  • Whitney Plantation

    Samedi, visite de Whitney Plantation. Pas la plus belle, pas la plus grande, mais avec une thématique axée sur l'esclavage, définitivement intéressante. J'ai particulièrement aimé les mémoriaux, remplis de noms ou de descriptions, et d'extraits de témoignages poignants, retranscrits directement de la langue orale.

    Dimanche, "messe" gospel (la PO n'est pas loin mes amis). Si la sono était très mal réglée, la chorale était sympa. 

    Et puis on continue de regarder les match de hockey, sauf que hier soir c'était un peu catastrophique, Montreal s'étant pris un beau 6-2...

    12 jours d'école avec les enfants et un peu plus sans eux qui restent. 37 jours avant d'atterrir en Europe. 


    votre commentaire
  • Lundi matin.

    6h45 : arrivée à l'école. Il fait lourd, le ciel est bas et noir, rien d'anormal non plus.

    8h : réunion avec les collègues. consignes pour les test à venir, quelques infos sur la fin de l'année... rien d'anormal non plus.

    8h25 : arrivée de mes 4 gamins de première heure du matin - vive le soutien de maths

    8h35 - pledge d'allégeance, hymne national, anniversaires de la journée, "remember, we love you", tout est normal, même si le cile s'assombrit de plus en plus (mais on en a vu d'autres, des orages qui font trembler les murs, ici)

    9h05 - "teachers, check your emails" (bah j'irais voir plus tard, là je galère à essayer de faire comprendre une technique d'addition à mes 4 là...)

    9h10 - coupure d'électricité. Pas la petite coupure hein. On est en pleine matinée, mais pendant les 10 secondes de coupures, on était dans le NOIR le plus complet, le plus absolu et le plus obscur (et là tu te dis : mama mia le smartboard qui morfle....). Donc, je rassemble les gamins dans un coin de la classe dès que la lumière revient. Mais à ce niveau-là, je cherche mon portable pour avoir une source de lumière au cas où... Bien joué, 2minutes plus tard rebelote. J'entends du bruit dans le couloir, je fais donc sortir mes gamins de la classe, et là, c'est le gros branle-bas de combat : tous les gamins de notre building sont accroupis face au mur, mains sur la tête, bien loin des portes métalliques (on ne sait jamais, du verre brisé pourrait aller loin), les profs sont en mode lampe de poche et on tente de rassurer ceux qui pleurent (mais mon papaaaaaa.... et mon frèèèèèère.... et mon chiennnnn!!!!!! c'est un chien qui vit dehors!!!!! moi aussi, moi aussi!!!!!), c'est un peu chaotique, on guette dehors quand on a l'occasion... Ca souffle, ca tourbillonne, il pleut des trombes d'eau, les portes métalliques super lourdes s'ouvrent d'elles-mêmes, il fait toujours très très sombre, les infos arrivent au compte-goutte...

    10h15 après une deuxième ligne d'orage, on ouvre un peu les portes pour laisser passer l'air parce qu'on étouffe dans le couloir, il fait un peu chaud, on fait passer nos gamins au Middle school pour aller aux toilettes, la vie s'organise dans le couloir... Les premiers parents arrivent. Les portables des enseignants n'arretent pas de sonner, mais la réception est mauvaise, pas moyen de rassurer les parents.

    Vers 10h30, on peut enfin rentrer dans les classes (pas trop tôt, vu le bruit que peuvent faire un tas d'enfants dans le couloir). On sort le jeu des 7 familles ("qui a inventé ça madame? c'est brillant!!" (lol), on discute avec les enfants... Pas moyen de chauffer quoi que ce soit, donc le repas est pris dans les classes, céréales, briques de lait et ananas en boite.... Les parents continuent de chercher les enfants jusque 15h environ. Pas moyen de faire fonctionner les bus.

    Les infos des dégâts arrivent peu à peu, le courant n'est pas rétabli, certaines zones de la paroisse sont plus touchées que d'autres, il y a des branches partout, des arbres déracinés, des toits envolés, bref, le mot est lâché : c'est une tornade. . Les collègues en font des tonnes : on a survécu, les enfants sont amazing, c'est pire que ce qu'on a déjà eu (sauf un ouragan quand même)... ajoutez autant de points d'exclamation que vous voulez, vous serez encore loin du compte.

    On n'a pas eu d'électricité pendant 40h environ (sympa la lecture à la lampe de poche le soir - et éviter de prendre une douche parce qu'on ne sait pas combien d'eau chaude on a...). Pas d'école aujourd'hui (j'en ai profité pour aller acheter une valise supplémentaire pour mon départ). Mais ça y est! On reprend demain. La tornade en Louisiane, c'est fait... =)

    Tornade  Tornade  Tornade


    2 commentaires
  • Ca c'était des vacances occupées dites donc! Je pense en tout avoir roulé pas loin de 3000miles (4800 bornes environ). Mais ça valait le coup! Je suis passée d'un univers totalement Lucky Luke, à la mer, à Zorro. C'était trop bien. J'ai vu des tas d'animaux, un petit regret de ne pas avoir croisé d'ours m'enfin... les autres étaient pas mal non plus...

    Après le ranch (2 jours, 8h à cheval sans trop de courbatures - sauf les 5 minutes après avoir monté, ça c'était juste horrible, des paysages juste géniaux, un peu froid, une expérience très personnalisée parce que très peu de monde au ranch en même temps, des bons repas, des ballades dans les ravins, des veaux à bouger, excellent), j'ai pris la route pour le parc de Zion. Des beaux paysages, des antilopes sur le bord de la route qui attendent même que je sorte l'appareil photo avant de se barrer... 

    THE road trip  THE road trip

     

    Et la neige sur le bas-côté. Puis, les roches rouges, les hoodoos (cheminées géologiques), la vue....

    THE road trip  THE road trip  THE road trip  THE road trip THE road trip 

    Le long de la route, on guette si des indiens ne sont pas postés le long de crêtes... Et arrêt au Lake Powell pour regarder le barrage. Après, route jusque Flagstaff, pour récupérer Adri et Ciri, qui viennent en train de NY en passant à travers tout le pays.  

    THE road trip  THE road trip  THE road trip

    Visite d'Antelope Canyon par des indiens navajos, sur l'eau et sur terre... C'est fantastique. Au retour, on s'arrête à Horshoebend, pile à l'heure où le soleil est en face de nous ; on voit le coucher de soleil sur les roches rouges le long de la route vers Williams, sur la route 66. 

      THE road trip THE road trip  THE road trip  THE road trip THE road trip  THE road tripTHE road trip 

    Dimanche de Paques, c'est direction le Grand Canyon. Très crowded, mais suffisamment de points de vue à admirer... et manger un sandwich vite assemblé avec cette vue, c'était plutôt sympa.

     THE road trip THE road trip  THE road trip  THE road trip 

    Lundi, visite de Calico, ville fantôme bien touristique. On a demandé s'ils faisaient des visites guidées, mais en fait non, ils ont arrêté, il fait trop chaud, les gens tombent dans les pommes.

      THE road trip  THE road trip

    On a beaucoup roulé après ça : le désert est immense, et on n'a pas effleuré la Death Valley... Mais les changements de paysages sont fréquents et saisissants. Un vrai ravissement de chaque instant. Et s'arrêter au milieu d'une orangeraie pour ramasser quelques oranges, c'est fun... 

     THE road trip 

    Et puis, la rencontre avec les séquoias, ces géants, perchés en haut de la montagne... 

     THE road trip  THE road trip THE road trip

    La suite? San Francisco!! On a dormi dans une communauté hippie de Berkeley, trop drôle. La ville est géniale, ses collines sont excellentes... J'ai adoré les stops en pente bien pire que la montée de Ferrette, et la petite route à tournants, la vue de la ville de nuit, les maisons de jour, la vue de la baie, le parfum des fleurs en sortant de la voiture, la vue du Golden Gate, Alcatraz, les jardins... 

      THE road trip  THE road trip THE road trip

    On a ensuite pris la Highway 1, celle qui longe l'océan. Ca valait le détour... Et l'arrêt dans un champ de fraise, à 100m du Pacifique, aussi.  

     

    THE road trip  THE road trip THE road trip  THE road trip  THE road trip THE road trip  THE road trip  THE road trip THE road trip  

     

    THE road trip Solvang, un petit village danois à côté de LA..

    Santa Barbara, sortie en mer pour voir les baleines grises migrer vers l'Alaska... 

     THE road trip THE road trip  THE road trip  THE road trip THE road trip 

    Et un dernier arrêt à Los Angeles : trop de trafic, trop de monde, franchement pas aussi intéressant que le reste, mais c'était à fqire quand même!

    THE road trip  THE road trip THE road trip 


    votre commentaire
  • pas de panique, tout va bien, j'ai juste des journées très chargées et j'en prends plein les yeux.... Je vous fais un rapide résumé que j'étofferai peu dans les jours qui viennent, guettez si vous voulez...

    Le Ranch était génial.

    J'ai pris la route vendredi, pour visiter le parc de Zion, et passer par des routes impressionnantes entre des énormes rochers rouges (sérieusement, très Lucky Luke cette partie du voyage). J'ai récupéré mon amie Adri et son amie Ciri vendredi soir. Le voayge se passe super bien. Samedi on a vu Antelope Canyon (version sur l'eau et dans les grottes) avec des indiens Navajos comme guides, Horshoebend pas à l'heure idéale mais c'était top, et un ocuhcer de soleil mémorable sur les roches rouges le long de la route. 

    Dimanche : Grand Canyon. Il y avait du monde mais les points de vue sont suffisamment éparpillés pour ne pas trop s'en rendre compte... Et coucher de soleil en Californie.

    Lundi : Calico, une ville fantome (Lucky Luke je vous dis). Et grannnnde route y compris dans les vignobles californiens...

    Et Sequoia park. Magique.

    Hier : San Francisco! C'est sur-réel. 

    Aujourd'hui, encore un peu de San Francisco et on partira commencer la route de la côte Pacifique. J'ai une nuit d'avance sur mon planning, à voir comment je l'utiliserai en fin de voyage, mais probablement juste pour me poser un peu parce que c'est trèèèès long et un peu fatiguant quand même... 

    Photos à venir, je n'ai pas le temps de les charger aujourd'hui =) 


    votre commentaire
  • Monter à cheval dans les grands espaces - sans bombe bien sûr (mais pourquoi n'ai je pas acheté de chapeau de cow boy encore?!?), retrouver des sensations (et des muscles) que je n'avais pas ressenti depuis 15 ans, être à l'extérieur rend l'allergie supportable, c'est top d'être très peu parce que l'expérience est hyper personnalisée (en balade seule avec 2 membres du staff)... bouger des veaux à cheval c'est hyper classe aussi. La journée est loin d'être finie, mais voilà déjà qq photos parce que c'est trop bien...

    la vie de cow boy  la vie de cow boy la vie de cow boy  la vie de cow boy  la vie de cow boy  

    Les gens, je tiens à dire que ça fait 2 jours que je souris non stop. C'est vraiment un coin d'amérique trop bien ici. 


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires